Franck Lepage et le paternalisme d’une gauche poule-mouillée

Il est temps de dire STOP. Il est temps que les gens qui se disent <de gauche> arrêtent ce _paternalisme_poule-mouillée_ dont fait preuve ici (audio*- texte) Franck Lepage**.

Ainsi il faudrait faire plaisir aux antifa et autres gauchistes en enlevant un lien d’E&R présent sur le site d’Étienne Chouard, tout ça parce que quelques personnes raisonnant sur des clivages d’antan sont incapables de prendre du recul sur leurs orientations morales et se morfondent encore dans un esprit guerrier de « camp à camp » allant à l’encontre de l’intérêt général ?

Je dis non !
NON, il ne faut pas plier face à ces injonctions paternalistes qui nous disent avec qui on a le droit de parler ou non en fonction de la source. Ce sont des méthodes éprouvées par le passé qui ne correspondent pas aux valeurs authentiquement démocrates dont nous sommes des milliers à désormais nous revendiquer.

Au contraire, OUI pour parler avec tout le monde, OUI pour débattre avec chacun, OUI pour échanger au-delà de nos différences morales, de nos opinions politiques, de nos religions (ou pas), au-delà de la peur et de la lâcheté, vers l’argumentation – et pas la simple invective si redondante et si facile de « fasciste » – et la mise en scène du débat d’idées. Et ce sans mettre en place d’illusoires barrières idéologiques, sans accentuer de nocives frontières morales entre conservateurs et progressistes sur le plan des mœurs (on règlera ça après, lorsque le peuple aura repris le pouvoir), sans nous étouffer d’une boîte à penser toute faite où on nous dirait qui est le méchant, qui est le gentil.

Bref nous devons simplement laisser le peuple s’unir dans la diversité de ses composantes, pour lui laisser la possibilité de s’émanciper de ses oligarques, parce que c’est une condition intrinsèque et impérieuse au processus émancipateur qui nous anime.

Notre projet est bien plus séduisant que les tranchées morales dans lesquelles certains s’engouffrent et qui ont pour conséquence notre désastreuse division.

diviser

Franck Lepage se fait manipuler par ses valeurs morales, celles-là même qui nous ont divisé, depuis qu’on utilise le piège de l’axe moral gauche-droite en politique, ce qui l’empêche de penser l’union. NON au sectarisme primaire, et OUI à l’union sacrée.

Qu’Étienne Chouard continue de discuter avec des Frédéric Lordon, des Bernard Friot, des Franck Lepage, mais qu’il continue aussi de discuter avec des François Asselineau, et même des Alain Soral.

Car le chemin de l’émancipation n’apparaitra devant nous que lorsque nous aurons fait la synthèse des différentes composantes de la critique du fascisme contemporain auquel nous sommes confrontés.


 

* A noter les pertinents commentaires du blogueur Ploum (Lionel Dricot, commentaires disponibles sur le lien youtube) que je recopie ici :
« On est dans la pureté morale la plus dure qui est, justement, l’essence même du totalitarisme […] c’est en totale contradiction avec l’idée d’une éducation populaire (où, justement, on veut que les gens soient confrontés à tout et n’importe quoi pour apprendre à exercer leur esprit critique) […]
Je trouve que dire à quelqu’un « Tu ne peux pas diffuser cette information, elle est dangereuse » est un comportement à la fois dangereux en soi et complètement passéiste : aujourd’hui toutes les informations se diffusent et sont partout. Et rien que de penser cette phrase implique qu’on considère qu’il y a des informations qui sont dangereuses et qu’il faut éviter de propager certaines informations. Cela signifie qu’une personne qui pense ça est intellectuellement prête à censurer tout ce qui ne lui plait pas et ne lui convient pas. Bref, c’est une démarche complètement totalitaire. En plus, entre nous, c’est contre-productif à mort. […]
Mais je le dis et je le répète : il aurait dit « Moi, contrairement à Chouard, j’essaie de ne jamais relayer ce que dit Soral », j’aurais même pas tilté. Ce qu’il sous entend ici c’est que, moralement, Chouard ne devrait pas le faire. Et que personne de moral ne devrait le faire. Donc il érige sa propre morale en valeur absolue.

Bon, après, je reconnais que je suis particulièrement sensible au sujet. J’ai très très peur des personnes qui estiment connaître ce qui est bien et mal et en faire une valeur absolue. J’en ai d’autant plus peur quand leurs valeurs morales sont proches des miennes »

** Cofondateur de l’innovante et admirable SCOP Le Pavé et ses « conférences gesticulées », très souvent un régal.

Publicités

Une réflexion sur “Franck Lepage et le paternalisme d’une gauche poule-mouillée

  1. Parfait, cet article est totalement juste. Le vocable ‘gauche poule mouillée » est encore gentil, je lui préfère de beaucoup « gauche tapette » (fancy left) d’Orwell !
    Cette injonction à « ne pas parler avec » revient sans arrêt, sous les couverts les plus débiles du genre « c’est un enfant politiquement parlant » (Ruffin) ou « il n’a aucune culture politique » (militants lamda de parti de gauche x ou y). Cette prétention à savoir mieux est une des caractéristiques fondamentales non pas de la distinction gauche/droite, mais bien de ceux qui se réclament à grands cris de la « vraie gauche » ! Je suis militant E&R de base, et c’est toujours de là que viennent les coups, les « tu ne comprends pas bien », les « tu devrais t’éduquer », de la part de gens qui en général n’ont rien lu, rien vu et souvent rien vécu d’autres que leur conformisme.
    Ce n’est pas qu’ils ne peuvent pas, c’est qu’ils ne veulent pas savoir, car leur formation politique leur donne (de leur point de vue) le supplément d’âme nécessaire à leur survie toute personnelle dans un monde dont le sens leur échappe complètement.

    Ainsi, porter des Nike Air n’est pas incompatible avec des injonctions morales dont même les fascistes authentiques n’oseraient pas rêver, c’est tout simplement un détail devant LA LUTTE. La seule qui vaille est toujours la lutte sans fin contre le monde pour s’empêcher de regarder dans un miroir si par hasard on n’aurait pas des problèmes aussi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s