UPR/Nouvelle Donne : deux contributions au renouvellement de la culture des partis politiques

Sans titre2

Les logos de l’UPR et de Nouvelle Donne.

Toute personne intéressée par les questions de souveraineté nationale et de souveraineté populaire – c’est à dire de démocratie – devraient rencontrer des militants de l’UPR et de Nouvelle Donne. Pourquoi ?

Parce que s’intéresser aux nouvelles formations politiques que sont à la fois l’UPR et Nouvelle Donne, c’est s’enrichir au contact de deux mouvements aux démarches et aux cultures politiques opposées : l’UPR a eu la volonté de définir son programme par le haut (top-down) par le fondateur, Asselineau, tandis que Nouvelle Donne est plus inclusif en organisant des réunions locales laissant la possibilité aux participants de faire leurs propres propositions (bottom-up) en misant sur l’intelligence collective. Par cette opposition dans la méthode – et parce que l’un souhaite sortir de l’UE et l’euro alors que l’autre non – on serait tenté de croire que tout oppose ces nouveaux partis. Or je pense au contraire qu’ils sont l’avant-garde d’une nouvelle ère politique qui s’annonce, et qu’ils contribueront à bouleverser l’offre politique existante. En effet, tous deux ont en commun, outre le fait d’être des partis récemment créés, de miser sur une manne d’adhérents de plus en plus nombreuse (5,5k adhérents pour l’UPR, 8k pour ND), et d’utiliser abondamment les réseaux sociaux.

Alors même si l’UPR a raison sur le fond*, il devrait écouter Nouvelle Donne sur la forme.
Et même si Nouvelle Donne a raison sur la forme**, elle devrait écouter l’UPR sur le fond.

Ces deux mouvements, en s’influençant mutuellement – même involontairement – créeront une nouvelle culture des partis politiques qui sera plus à même de créer les conditions nécessaires à l’émergence du renouveau à la fois des idées et des pratiques politiques dans notre pays.


* parce que la souveraineté d’une nation est une condition de la souveraineté d’un peuple (c’est à dire de la démocratie), donc il faut EN PRIORITÉ sortir de l’euro de l’UE et de l’OTAN
** parce que faire marcher l’intelligence collective est LA pratique démocratique par définition

Publicités

2 réflexions sur “UPR/Nouvelle Donne : deux contributions au renouvellement de la culture des partis politiques

  1. ND a raison sur le fond et sur la forme d’abord…
    Ensuite, l’UPR n’est pas vraiment tout neuf. ND a 6 mois d’existence quand l’UPR a 7 ans.
    Et puis Nouvelle Donne est un parti au sens Wikipedia, pas l’UPR …

    Plouf plouf

    • Je me fiche de votre position tant que vous ne dites pas les RAISONS – LE POURQUOI – qui vous poussent à dire cela.

      Un parti né au XXIème siècle est un nouveau parti en 2014 (à moins que vous ne faites que de la politique à court terme). Qui plus est lorsqu’il est constamment en train de gagner des adhérents, et ce sans couverture médiatique aucune – contrairement à ND.

      Concernant le reste, vous lancez un jeu stérile de combat entre chapelles qui ne vous grandit pas vraiment…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s